Monnaies féodales : monnaies provinciales, émises par les seigneurs, comtes et vicomtes des provinces et duchés pour accroitre leur pouvoir, ainsi que les institutions ecclésiastiques comme les abbayes, prieurés ou les diocèses en signe d'une Eglise puissante, le droit de frappe leur étant autorisé. Le roi de France ne controlant auparavant pas tout le royaume, il y avait donc aussi bien des monnaies féodales que royales en circulation pendant plusieurs siècles. Ces pages ne concernent que les féodales à partir d'Hugues Capet.
Alsace
31
Anjou
14
Berry
31
Dombes
32
Orange
21
Salm
1
Savoie
31